David BIRAUD

Commentaires de dégustation
Eaux de Vie et Spiritueux

David BIRAUD - SommelierChef Sommelier du Mandarin Oriental – Paris
Directeur du restaurant Sur Mesure par Thierry Marx
2016 – 2ème – Finaliste du Concours du « Meilleur Sommelier du Monde »
2013 – Finaliste du Mondial – Japon, Médaille d’argent au concours européen – Italie
2010 – 2ème – Médaille d’Argent – Meilleur Sommelier d’Europe – ASI Strasbourg
2010 – 3ème – Médaille de Bronze – Meilleur Sommelier du Monde – ASI Chili
2004 – Meilleur Ouvrier de France – Sommellerie
2002 – Meilleur Sommelier de France – Concours UDSF
1998 – Meilleur jeune Sommelier de France – Trophée Ruinart

Eau de vie d’amande

Le nez très fin développe un arôme de frangipane, de massepain, avec cette subtilité de lait d’amande fraiche. C’est délicat et complexe à la fois. L’eau de vie en bouche est ronde, soyeuse, les arômes de pâtisserie, de viennoiserie dominent et prolongent la persistance. La note d’amande amère rend l’ensemble équilibré et salivant.

Eau de vie de marc de Gewurztraminer

Le nez est explosif, intense, très aromatique, le litchee, la confiture de rose, les épices douces forment un mélange des plus séducteur. En bouche l’eau de vie est nerveuse, l’alcool est présent mais le milieu de bouche est rond et charnu. Les arômes de bouche retrouvent la rose et la réglisse. C’est très long en bouche. Un grand classique qui ne perd aucun charme.

Eau de vie de baie de Houx

Nez très ouvert portant sur le blé noir, la galette de sarrasin, s’ajoute à cela des arômes de baies, de sève. En bouche c’est rond, ample, l’alcool est très bien intégré. La persistance est longue et sapide. C’est une eau de vie distinguée et avec de la personnalité.

Eau de vie de citron vert

Net et intense, les aromes vont vers les cocktails ensoleillés, le mojito, l’écorce de citron vert pincée, avec cette nervosité de l’agrume si fraiche. C’est un nez qui est très puisant et fin à la fois. En bouche l’eau de vie est fraiche, nerveuse, avec cette acidité marquée et vivifiante. Les arômes de pelures d’agrumes, de zest et de tarte au citron dominent une persistance longue et de grande qualité. Un classique des plus fin.

Eau de vie de bourgeons de sapin

Nez plus discret, on retrouve la note balsamique, résineuse, empyreumatique des épines de pin de forêts, l’eucalyptus, la palette aromatique est fine et subtile. En bouche, de la rondeur, du charnu, les aromes résineux, de bois de pin, dominent et se réveillent. C’est une eau de vie qui demande du temps d’aération, et c’est le plaisir qui perdure avec la persistance sur le grillé et la confiserie et le bonbon acidulés aux plantes.

Crème de Cassis

D’une robe pourpre, intense, sombre, se dégage des arômes de baies de cassis très mures, des baies cuites, confiturées avec cette notion de fraicheur et de noble végétal. La note éthérée et vivifiante ne fait que renforcer l’intensité aromatique de cette liqueur. En bouche, de la générosité, un sucre bien intégré et un équilibre parfait, forment le corps de cette liqueur qui persiste et reste très digeste. Parfait pour une fin de repas et quelques cocktails simples qui mettent en valeur l’intensité de fruit de cette liqueur de cassis.

< Retour


Les pages des sommeliers